HOMMAGE A PAUL REDONDO

HOMMAGE A PAUL REDONDO


 

C’est avec tristesse et beaucoup de chagrin que nous avons appris le décès de Paul le 12 novembre 2020.
Paul c’est éteint pendant son sommeil à l’âge de 93 ans après plusieurs sejours à l’hôpital où il avait gardé jusqu’au bout sa bonhomie, sa convialité et son énergie.

La Société Françcaise de Rééducation de la Main pleure son doyen, le Maître incontesté de la Main !

Nous avons en mémoire une interview qu’il avait accordé au GEMMSOR en 2011 au travers de laquelle il évoquait son parcours professionnel.

Il a suivi un parcours atypique partagé entre le sport et l’enseignement avant d’être kinésithérapeute. Avec persévérance et opiniatreté il réussit à valider de nombreux diplomes d’Education Physique qui le conduisent à rentrer à l’école militaire de sport de combat de Joinville et d’Antibes d’où il est sorti Major.

C’est en 1960 qu’il obtient son Diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute. En 1962, il est nommé responsable de la rééducation à Nanterre.
Ses études de kinésithérapie lui permettent de cotoyer de grands professeur tels que Ducroquet, Delmas, Calvet…
A Nanterre, il travaille avec Iselin et Levame et crée les bases fondamentales de la subtilité de la rééducation de la main qui jusque là n’existaient pas.
Une équipe se constitue avec  Marin Philippe Durafourg, ensemble ils présentent les attelles en verplex avec lames, les empreintes et plusieurs particularités.
Les stages se multiplient, les conférences aussi. Les journées aux Eyzies de Tayac ont lieu chaque année. Elles rassemblent beaucoup de spécialistes (ortophonistes, psychologues, enseignents…).
Merci Paul !

Dominique Thomas mettra en avant son ingéniosité et son esprit créatif, toujours dans une atmosphère conviviale, débordant de sourire.

Poête, réveur éveillé à ses heures, ont ne peut s’empêcher de penser à ses beaux poêmes qu’il à écrits, entre autres « le parcours d’une main maternelle » qui est vraiment extraordinaire. Elle était toujours belle bien qu’elle soit ridée

Paul est le premier membre d’Honneur inscrit sur le registre de la Société Française de Rééducation de la Main.

En 2011, il cloture son inerview par : Longue vie au GEMMSOR !

C’est avec une profonde admiration et beaucoup de respect que la Société Française de Rééducation de la Main adresse ses condoléances à sa compagne, ses enfants, sa famille et ses proches.

 

                                                                                                 Marseille, le 19 novembre 2020, Antoine Baiada

 

 

 

Pic

Haut de page
Back to top