Hommage à Evelyn Mackin qui nous a quittés le 19/02/2020

Hommage à Evelyn Mackin qui nous a quittés le 19/02/2020


 

EVELYN MACKIN nous a quitté le 19 février 2020  1922-1920 à l'âge de 97 ans

Sa vie, sa carrière d'une richesse exceptionnelle a été entièrement consacrée à sa passion: la rééducation de la main. Evelyn était considérée comme la "mère de la rééducation de la main". Son partenariat avec les docteurs James Hunter et Lawrence Schneider dans les années 60 a été à la base de la création en 1972 du Philadelphia Hand center, un des premiers centre intégré de chirurgie-rééducation de la main. Le Philadelphia hand center est vite devenu un modèle pionnier de prise en charge globale, efficace et économique du patient, de la chirurgie ambulatoire, à la fabrication de l'orthèse post opératoire à la rééducation. Dans le contexte de l'époque ou par exemple un patient opéré d'une ténolyse voire un doigt en maillet était envoyé par ambulance dans un centre de rééducation éloigné, avec toute la lourdeur hiérarchique et la perte de temps inhérente, ce concept de relation directe chirurgien -rééducateur était révolutionnaire.  Le Philadelphia Hand center est vite devenu un centre d'enseignement international et a grandement participé à la création des spécialisations en chirurgie et Rééducation de la main. Publication du livre "Rehabilitation of the Hand and upper extremity".

 

Organisation en 1974 du symposium “Surgery and Rehabilitation of the Hand” le rendez-vous mondial de la rééducation de la main qui en est à sa 46ème édition.  

Evelyn fut membre fondatrice de la  Société Nord-Américaine de rééducation de la main (AFSHT), et la première éditrice du "journal of Hand Therapy" en 1987 qui fut référencé dans l'Index medicus. Une reconnaissance importante du monde scientifique.

Evelyn fut également membre fondatrice de la société Française de rééducation de la Main (SFRM-GEMMSOR) en 1984 et de la fédération Internationale des sociétés de rééducation de la Main (IFSHT) en 1989

 

LE ROLE D'EVELYN MACKIN DANS LA CREATION DU GEMMSOR

 

Les professeurs James Hunter et Raoul Tubiana collaboraient régulièrement. Lors d'une visite à Philadelphie, le professeur Tubiana, conquis  par le concept de centre intégré de la main, invite Evelyn Mackin à venir à Paris. Elle viendra plusieurs fois. Evelyn est francophile et aime revendiquer ses origines d'Alsace-Lorraine. En 1981 elle passe un mois à l'hôpital Américain de Neuilly et travaille avec Philippe Chamagne référent rééducation de Raoul Tubiana.

En Janvier 1982, lors du Vème congrès de la société Américaine de rééducation de la main, Evelyn fait la connaissance de Dominique Thomas qui y avait présenté une communication. Elle lui suggère de créer la Société  Française de rééducation de la Main (SFRM) et l'invite à présenter une autre communication lors du prochain congrès de Boston en 1983. Evelyn conseille aussi de se rapprocher de Philippe Chamagne.

Lors du congrès mixte ASSH - ASHT de Boston en 1983, Dominique Thomas discute avec le Professeur Yves Allieu qui lui conseille de se rapprocher de Jean -Claude Rouzaud.

En juin 1984 est organisé à Toulouse le congrès  du Geroms réservé aux  médecins-physiques et à quelques kinésithérapeutes invités par leurs chirugiens. Evelyn Mackin, kinésitérapeute invitée, présente de nombreuses communications sans savoir que ce congrès n'était  pas ouvert aux kinésithérapeutes-ergothérapeutes. Les Chirurgiens: les Professeurs Tubiana, Allieu, Frère sont présents ainsi que Philippe Chamagne, Dominique Thomas et Jean Claude Rouzaud. A la fin du congrès une réunion regroupant les chirurgiens de la main, Evelyn Mackin,  les rééducateurs invités et l'association des médecins physiques (GEROMS) est organisée en vue de discuter de la création de la SFRM. Un vote décisif : 7 contre 3 permet la création du Gemmsor SFRM, avec l'appui de la société Française de chirurgie de la Main et d'Evelyn Mackin représentant l' AFSHT.

Evelyn Mackin sera invitée d'honneur lors du premier congrès de la SFRM à Lyon le 26 avril 1986 et lors du 2ème congrès de l'IFSHT organisé à Paris en 1992.

 

La Rééducation de la Main et notre Société la SFRM doit beaucoup à cette femme extraordinaire.

Dominique Thomas

 

 

Haut de page
Back to top